Sophrologie et communauté LGBTQIA+

Logo LGBTQIA+ sophronesse

La sophrologie peut aider la communauté LGBTQIA+ ! Le mois des fiertés touche à sa fin, et beaucoup d’entreprises s’apprêtent à retirer leur petit drapeau arc-en-ciel de leur logo et arrêter de communiquer sur leurs offres et promotions spéciales LGBTQIA+.

Il va en être de même pour moi. Cependant, à travers cet article, je vais vous expliquer pourquoi, malgré cette fin de période festive pour la communauté LGBTQIA+, je continue à affirmer mon soutien à cette dernière, pourquoi je souhaite accueillir les personnes de cette communauté et comment la sophrologie réponds aux besoins des individus gay, lesbien, trans, bi, intersex, ….

La porte reste ouverte

Étant moi-même homosexuel ma légitimité en tant que thérapeute souhaitant accueillir le public de la communauté arc-en-ciel est déjà toute faite.

Le choix d’un bon praticien de santé ou d’un thérapeute peut s’avérer être un casse-tête pour les personnes gay, trans, asexuéCar on souhaite se retrouver dans un environnement où l’on ne se sentira pas jugé, voir mal à l’aise.

J’ai vécu ça : chercher sur internet un thérapeute dont la pratique semblait approprié aux hommes homosexuels. Je triais d’avance les hommes et les femmes en ne sélectionnant que les femmes pour un éventuel suivis (eh oui ! La sensibilité féminine…ce n’est pas pour rien qu’il y a d’ailleurs plus de Sophrologue femmes que d’hommes !).

Vous l’aurez compris, provenir d’un milieu marginalisé comme les LGBTQIA+ est une source de stress permanente quant à savoir vers qui aller se confier.

Par conséquent, en ayant intégré le réseau des thérapeutes, des personnes qui veulent apporter au monde ce dont il a besoin (petit clin d’oeil à l’Ikigaï), je m’affirme en tant que sophrologue gay et qui souhaite suivre des personnes provenant des LGBTQIA+.

Car vous en avez besoin !

Mais pourquoi faire de la sophrologie quand on vient de la communauté LGBTQIA+?

Eh bien, la sophrologie étant une thérapie brève permettant de mieux affronter les défis du quotidien avec plus de sérénité, il me semble qu’à partir de là cela devrais déjà correspondre aux besoins des individus de ma communauté, non ?

Le fait d’être « outté » ou non dans le cadre professionnel, familial ou amical, on sait tous à quel point cette décision est source de stress et d’angoisse pour nous.

Que l’on soit adolescent ou adulte (et plus récemment : enfant ! La précocité de prise de conscience notamment sur l’identité de genre est vraiment propre à notre siècle je trouve), se découvrir « différent » de la masse, peut apporter son lot d’angoisses, de mal-être, de frustrations,…

Et du coup réduire notre estime de nous même, nous faire déprécier notre corps et qui nous sommes. Parfois même, nous diriger vers des comportements à risques, auto-destructeurs.

Avec la sophrologie, vous allez apprendre à vous débarrasser de la honte, de la peur et de la colère. Vous allez retrouver un meilleur contact avec vous-même, retrouver une paix avec vous-même.

La respiration contrôlée, la détente musculaire que procure les séances de sophrologie, sont à même de répondre à vos attentes pour vivre une vie qui vous ressemble vraiment !

Soyez courageux, prenez votre bien-être en main !

Vous devez penser à vous avant tout ! Vous serez bien plus utile à votre communauté en étant bien dans vos baskets. Vous serez un super exemple auprès des autres lorsqu’ils remarqueront à quel point vous êtes bien et en phase avec la vie que vous menez.

Ne laissez plus les questionnements ou autres « prises de tête » malmener votre état intérieur de bien-être !

Vous méritez de vivre une vie dans le bonheur, dans la joie et dans l’authenticité.

Donnez vous une chance de pouvoir vous trouvez et vous apprécier pleinement.

La sophrologie peut vous apporter tout ça, alors qu’attendez-vous pour essayer une séance avec moi ?

Scroll to top